C’est une disposition naturelle du cerveau que nous avons déjà tous expérimentée. En fait, chaque fois que nous sommes très concentrés sur une activité en cours, nous sommes en état d’hypnose. Chacun a pu faire l’expérience d’un roman dont la lecture permet de nous évader, ou celle d’une suspension hors du temps à force de contempler le mouvement des vagues par exemple. En bref, chacun a pu faire l’expérience d’un état de conscience modifiée (différent donc de l’état de veille habituel et différent du sommeil).
L’état hypnotique est précisément ce moment de conscience où les choses sont perçues autrement. Depuis la seconde moitié des années 90, cet état a été identifié et caractérisé en imagerie cérébrale (IRM fonctionnelle et PET-Scan). Se mettre en état d’hypnose, ou faire de l’hypnose avec un praticien, c’est reproduire intentionnellement cet état de conscience avec un objectif qui varie selon le cadre dont il est question (détente, douleur, anxieté…).
L’état hypnotique étant la reproduction d’un état naturel et spontané, tout le monde peut y avoir accès, mais pas forcément de la même façon.

Qu’est ce que l’autohypnose?

C’est l’apprentissage de la méthode et sa répétition régulière qui permet à chacun de pouvoir entrer avec de plus en plus d’aisance et de rapidité en hypnose.
Comme pour un sport, plus on s’exerce et plus on progresse !